Blue Valentine

Blue Valentine est film réalisé par Derek Cianfrance avec Michelle Williams et Ryan Gosling. Il est sorti en juin 2011 en France mais c’est un film dont une partie a été réalisée il y a 6 ans. Blue Valentine c’est une histoire d’amour simple et triste, de Cindy et Dean. Ils ne se donnent pas une nuit pour sauver leur mariage, comme j’ai pu le voir sur la plupart des sites qui évoquent le film (pour donner envie aux gens de fuir y a pas mieux je crois), ils vivent simplement leur histoire, mais c’est la leur, elle est donc exceptionnelle.

Autant vous le dire tout de suite, on déprime avec Blue Valentine. Ceux qui aiment la guimauve et les étoiles dans les yeux, vous pouvez passer votre chemin, le film ne vous parlera pas. Ceux qui sont convaincus que le véritable amour ne dure qu’un temps, vous allez être comblés
Je n’aime pas les histoires d’amour, j’ai vu Blue Valentine plus comme l’évocation des évolutions de deux personnes et le constat de ces évolutions.
Cindy, jeune femme discrète, et renfermée, rencontre Dean, un jeune homme comme beaucoup d’autres en fait, insouciant, profitant du moment présent. Ils tombent amoureux, se marient et élèvent une petite fille. Le film juxtapose des scènes de leur vie actuelle avec des scènes de leur vie passée, de leur rencontre. Je suis toujours très sensible aux films qui racontent les évolutions, les changements de personnages. Je trouve ça fascinant de voir comment les gens évoluent, qu’est ce qui fait qu’ils changent, qu’est ce qui les amènent à faire ça ou penser ça. Une fois qu’on sait à peu près qui on est, pourquoi on est finalement amenés à ne pas rester la même personne toute sa vie? Blue Valentine fait parti de ces films.

Cindy, un peu sauvage sait ce qu’elle veut dans la vie. Elle veut rencontrer un homme attentionné, pour ne pas finir comme ses parents, aigris, se détestant. Elle veut faire des études de médecine et devenir médecin.
Dean ne sait pas ce qu’il veut faire dans la vie et, à l’image de sa spontanéité a un coup de coeur pour Cindy.
Cindy est finalement infirmière, a du mal à être reconnue pour ses compétences. Elle essaye de mener sa vie de mère, d’épouse principalement. On la sent assez impuissante face à la vie qu’elle mène.
Dean est peintre en bâtiment. Il a gardé sa spontanéité et son âme d’enfant qu’il prend plaisir à entretenir avec sa fille. Il boit beaucoup et cela associé à son côté gamin, fatiguent Cindy.
Le couple se retrouve dans une impasse, parce que les individus eux mêmes sont perdus. Cindy ne fait pas le job pour lequel elle avait de l’ambition, Dean n’entretient plus ses capacités artistiques…Elle a perdu son côté spontané et enfantin, Dean l’a sans doute trop gardé…Les raisons de cet éloignement sont multiples.
Quoi qu’il en soit le film ne montre pas une progressive dégradation du couple mais oppose bien la période magique amoureuse avec la période noire. Le paradoxe final entre la scène du mariage et la scène de la rupture. Des pleurs et de l’émotion de chaque côté.

Les deux périodes opposées se font aussi ressentir via la réalisation. Pour la rencontre de Cindy et Dean, la caméra suit les personnages, comme si elle était à leur côtés. D’ailleurs, la scène de l’avortement est très intrusive et elle m’a personnellement mis mal à l’aise. Pour la période critique, elle reste en retrait, comme observatrice.

Ce qui manque à Blue Valentine, c’est un peu de folie et de moment forts. On a du mal à ressentir l’amour fou qui les unissaient finalement, le personnage de Michelle Williams est tout en retenue, on a du mal à le cerner. Il y a tout de même la scène où Dean joue qui reste attendrissante et un peu décalée qui ajoute une certaine singularité à leur relation.

J’ai beaucoup lu des critiques où Cindy était décrite comme dure, limite cruelle. Oui, Dean a accepté quelque chose de fort, mais je ne vois pas cela comme un sacrifice, ni encore moins une raison pour Cindy de lui être redevable.

Le générique de fin est magnifique, avec beaucoup d’émotion et d’esthétisme, il fait un beau résumé de leur histoire. Les explosions représentant la force de leur amour qui né de manière fulgurante, et en même temps, la destruction de leur relation.

Le film a été présenté en compétition dans le cadre « un Certain Regard » (plutôt réservé aux réalisateurs peu connus), au festival de Cannes 2010. C’est d’ailleur le premier film de Derek Cianfrance.
Michelle Williams a été nominée aux Oscars et aux Golden Globes pour ce rôle.
Ryan Gosling a remporté lui le Chlotrudis Awards du meilleur acteur (à venir un article présentant cette cérémonie au nom imprononçable!!)

Bande annonce de Blue Valentine:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s