Lovely Bones

Lovely Bones, c’est un coup de coeur. D’autant plus coup de coeur car inattendu. Avant de développer plus, voici l’histoire de Susie, adolescente de 14 ans qui va se faire assassiner. De l’au delà, elle observera les conséquences de sa mort sur sa famille, et le déroulement de l’enquête. Le film a été réalisé en 2010 par Peter Jackson. Au casting, Mark Wahlberg, Rachel Weiz et Saoire Ronan (que l’on a vu dans Reviens moi, 2008 de Briony Tallis) dans le rôle de Susie.

un film de Peter Jackson

Pour beaucoup, Peter Jackson est le réalisateur de la saga qui ne m’intéresse pas du tout: Le Seigneur des Anneaux (2001-2002-2003). Mais c’est aussi le réalisateur des déjantés Bad Taste (1987), (que je n’ai pas pu voir en entier, volontairement je précise) et Braindead, 1992, qui n’est pas dénué d’humour.
Sans en faire un portrait (mais pourquoi pas tiens?), Peter Jackson n’est pas un réalisateur qui m’intéresse particulièrement. Mais ça me fascinera toujours un réalisateur qui peut créer une oeuvre aussi délirante et gore que Braindead, en faisant presque 15 ans plus tard, une farce commerciale comme King Kong (2005). Avouez vous pensiez que j’allais dire le Seigneur des Anneaux?

Du coup, quand j’ai vu que Lovely Bones était de lui, je me suis dit ça vaut le coup d’y jeter un oeil, et le synopsis m’intéressait. Mais j’ai entendu dire que c’était un peu guimauve, gniagnian, l’affiche ne m’emballait pas non plus. Du coup, j’ai mis son visionnage en suspens, en me disant que si j’ai l’occasion de le voir, oui pourquoi pas.

Un jour, je commence donc à le regarder, avec un peu l’appréhension de me retrouver face à l’ennui. Et dès le début j’ai été séduite. La photographie est superbe. Le fait que le film se situe dans les années 70 y contribue. Le réalisateur joue avec les couleurs et les formes pour créer une ambiance chaleureuse malgré le sujet. Sachant d’avance l’élement déclencheur de l’histoire, on ressent une certaine gêne. Comme si, on voulait changer le synopsis face au drame qui va se jouer.

Lovely Bones c’est l’histoire de Susie, simple adolescente, si naïve et si attendrissante. Le film prend une tournure de comédie teenage quand la grand mère Susan Sarandon, prend part à la vie amoureuse de son adolescente de petite fille.
Lentement mais sûrement on arrive à l’insoutenable. Attention, ceux qui pensent que c’est visuel, non du tout. L’insoutenable, il est surtout provoqué par l’interprétation magistrale de Stanley Tucci (vu notamment dans le Terminal de Steven Spielberg, 2004). J’ai rarement vu un acteur mettre autant mal à l’aise. Sujet délicat qu’est la pédophilie et le meurtre d’enfant (surtout par les temps qui courent), Peter Jackson filme tout en finesse et avec pudeur l’attaque dont est victime Susie.

En parlant d’interprétation, Saoire Ronan est tout à fait convaincante dans le rôle de Susie, jeune adolescente, éveillée au monde, mais pas aux dangers. Je trouve néanmoins qu’elle apporte parfois un peu de sentimentaliste, je ne saurais dire si c’est vraiment lié à elle ou à son personnage.
Je m’attendais pas à voir Rachel Weiz dans le rôle de la mère aimante et forte, ni Mark Wahlerg (que j’aime moyennement) dans le rôle du père qui n’arrive pas à lâcher prise. Les deux interprètent avec justesse, ni trop, ni pas assez, la souffrance terrible et différente qu’ils éprouvent. L’une a besoin de fuir et d’avoir l’esprit occupé, l’autre a besoin de savoir la vérité et de venger sa fille.
La vengeance est un plat qui se mange froid. Voici en gros le message de Lovely Bones.

Susie, assassinée, se retrouve dans un « entre deux mondes ». Coincée, car refusant sa mort précoce, son univers est en parfaite intéraction avec ce qui se passe dans la vie réélle. Visuellement, les images sont splendides, vraiment. Parfois un peu trop cul cul ceci dit.

Le film n’est clairement pas porté sur l’enquête policière, mais complètement sur le deuil d’une famille, même si le coupable sera finalement démasqué. Cela apporte un suspens assez inhabituel, et je dois dire qu’il faut être tout de même bien doué pour faire durer un suspens comme ça, sachant que le spectateur connaît d’emblée le coupable.

La réalisation de Peter Jackson est bluffante. Tant au niveau des couleurs, que de la manière d’amener le suspens (la scène où la soeur de Susie repose tout doucement la planche de bois est grandiose), de filmer la douleur des personnages…Il en montre toujours assez, sans exagérer.
Visuellement, les images sont splendides, vraiment. Parfois un peu trop cul cul ceci dit. Mais c’était le point que j’appréhendais le plus dans le film, l’aspect « guimauve » dont j’avais tant entendu parler vient surtout de ces scènes. Finalement, plutôt agréablement surprise. Bon c’est clair que c’est franchement pas ce que je préfère dans le film, j’ai toujours eu du mal avec la vision d’un certain monde, au delà, complètement fantaisiste et démesuré, sans ou peu de logique. Il faut avouer que les parrallèles faits entre le monde de l’au delà et le monde réels sont tout, sauf subtils. Ca manque du coup d’un peu d’originalité et de surprises.

Malgré son sujet, Lovely Bones fait du bien, qui apaise, qui donne envie de croire qu’en dépit des pires atrocités que l’on peut vivre, il y a toujours un espoir après avoir sombré (ok c’est un peu guimauve, mais à petite dose la guimauve c’est bon aussi). Dans la mesure où c’est très difficile de faire passer cette idée sans tomber dans le sentimentalisme miévreux donc pour moi c’est vraiment un coup de maître de la part de Jackson. Lovely Bones, à voir absolument.

 Bonus:

Bande annonce de Lovely Bones:

Interview de l’équipe de Lovely Bones:

Publicités

4 réflexions sur “Lovely Bones

  1. Je dois avouer que j’ai été très déçu par ce film, que j’ai trouvé cul-cul comme tu le dis. Et surtout ennuyeux…même si quelques bonnes choses se glissent de temps à autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s