Une productrice: Gale Anne Hurd

Si vous êtes comme moi (et vous en avez de la chance, oh ça va c’est facile je sais), vous devez porter attention aux noms dans les génériques. Et si vous êtes comme moi encore (décidément c’est votre vendredi 13), vous regardez beaucoup de films de genre. Et si vous êtes toujours comme moi (non là je n’écrirais pas de blagues), le nom de Gale Anne Hurd a dû apparaître sous vos yeux plusieurs fois.
Elle est une habituée des tapis rouges, et a même son étoile sur le Hollywood Boulevard.

C’est une productrice américaine, pilier dans le domaine du cinéma de genre.
Focus sur une personnalité qui a été déterminante dans la création de films cultes, mais dont le métier fait qu’elle reste plus ou moins dans l’ombre (du public).

Gale Anne Hurd The Walking Dead

Grande geek et fan de comics, Gale Anne Hurd s’est spécialisée dans le film de genre (ex femme de James Cameron et Brian DePalma, rien d’étonnant j’ai envie de dire).
Sa filmographie est très inégale, elle a produit des films passables (Le Pic de Dante de Roger Donaldson, 1997 avec une autre ex femme de James Cameron, Linda Hamilton, Armageddon de Michael Bay, 1998), voire très mauvais (Virus de John Bruno, 1999, avec Jamie Lee Curtis et Terminator 3 de Jonathan Mostow, 2003).

Mais comme j’ai eu envie de faire un article sur elle, c’est qu’elle a produit aussi du très bon, voire du culte. Elle s’impose ainsi  à la fin des années 80 en produisant la plupart des films de  James Cameron: Terminator (1984), Abyss (1989), Aliens (1986), Terminator 2 (1991). Gale Anne Hurd a également produit l’oublié, mais néanmoins très bon Relic de Peter Hyams (1997).

Elle dirige une société de production à Los Angeles, réunissant une dizaine de salariés: Valhalla Entertainment.

Gale Anne Hurd

Elle n’est pas une productrice très productive (ahaha!), et participe la plupart du temps à des blockbusters  (la série des Hulk c’est elle aussi). De manière générale, elle produit peu pour la télévision, malgré quelques téléfilms.
C’est donc un personnage aux choix assez particuliers. Elle est capable de se lancer dans des projets et paris fous (comme Terminator, ou la série The Walking Dead, ça ne paraît pas fou comme ça dit maintenant mais c’était pas l’idée du siècle pour les boîtes de production d’adapter de façon sanglante, même si moins glauque je vous l’accorde, des comics sur des morts vivants), mais aussi formatés et surtout parfois tellement mauvais que jamais sortis (diverses séries B..)
Pour la petite anecdote, Gale Anne Hurd avait obtenu 50% des droits de la franchise Terminator suite à son divorce d’avec James Cameron.

Gale Anne Hurd vient d’acquérir les droits du livre Area 51: An Uncensored History of America’s Top Secret Military Base, pour l’adapter en série (faudra trouver un titre plus court par contre). Il est question de conspirations autour d’extra terrestres.

Bonus:

Vous pouvez suivre le blog de sa société de production.

Interview de Gale Anne Hurd à la sortie d’Aliens (en anglais)

Vous pouvez la suivre ici sur twitter.

Publicités

2 réflexions sur “Une productrice: Gale Anne Hurd

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s